Ça compte ou pas : acheter reconditionné plutôt que neuf ?

Planète
Temps de lecture :
3 minutes
4/10/23
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

On vous le répète à l’envi : il n’y a pas de petit écogeste. Quand il s’agit de préserver la planète et ses ressources, chaque (bonne) action compte. Et dans le rayon des produits électroniques/électriques, tout geste compterait presque double — tant il y a des progrès à faire ! 

Selon l’ONU, on jetterait chaque année, à travers le monde, entre 20 et 50 millions de tonnes d’appareils électriques et électroniques.... C’est quand même l’équivalent de 4 Tours Eiffel 🤪. Alors acheter un nouvel ordinateur reconditionné ou le dernier iPomme 15, est-ce que ça compte vraiment ? Mille fois oui cher(e) ami(e), et on vous explique aujourd’hui pourquoi ! 

Infographie achat reconditionné vs achat neuf par Pimpant

Fabriquer un appareil électronique, ça pollue comme jamais ! 

Nous l’évoquions dans un article consacré au cycle de vie de nos produits du quotidien : tout au long de sa fabrication, un appareil pollue énormément. 

👇 Petit rappel rapide : 

Il existe six grandes étapes dans le cycle de vie d’un produit : 

  • L’extraction des matières premières : tout produit (qu’il s’agisse d’un t-shirt en coton ou d’un téléphone) implique nécessairement d’exploiter des ressources — et selon le type de ressources, l’exploitation n’aura pas le même impact environnemental. 

  • La fabrication en usine : une fois extraite, la matière première est transportée jusqu’à l’usine, où le produit est fabriqué. En ce qui concerne les produits électriques et électroniques, une grande variété de matières premières peut être mobilisée.

  • Le transport : une fois fabriqué, le produit est acheminé jusqu’au distributeur.

  • La distribution et commercialisation du produit : celle-ci peut se faire en magasin ou directement en ligne.

  • L’utilisation du produit : pendant cette dernière, le produit électronique ou électrique continue de consommer beaucoup d’énergie.

  • La fin de vie : c’est le moment où on se sépare du produit — et où on le jette au lieu de le recycler, bien souvent !

Du coup, on le comprend vite… la revalorisation d’un produit est doublement intéressante : 

D’abord, cette démarche permet de faire des économies d’énergie ! Comme vu plus haut, un produit (quel qu’il soit) en consomme énormément, tout au long de son cycle de vie. Réutiliser un produit reconditionné, ça évite de créer un produit de toute pièce, donc… Ensuite, réutiliser au lieu de jeter, ça permet de réduire, à son échelle, la pollution humaine (puisque détruire n’importe quel objet non biodégradable dans une décharge, ça émet des substances chimiques dans l’atmosphère). 

📌 À retenir

Revaloriser un objet existant permet d’acheter moins de produits neufs… et donc de consommer moins de ressources naturelles ! 

Des déchets peu valorisés… mais qui ont de la valeur 

Selon Casper Edmond, expert en déchets électriques et électroniques à l’OIT (l’Organisation internationale du travail), nous faisons aujourd’hui face à un “tsunami de déchets électriques et électroniques”. Il faut dire que l’on en jetterait quelque 53,6 millions de tonnes à travers le monde, chaque année… 

Or, selon l’ONU, seuls 20% des déchets électriques et électroniques seraient traités par les filières de recyclage officielles… Leur valeur, quant à elle, est estimée à 55 milliards d’euros, selon l’OIT. Eh oui : ces tonnes de déchets non utilisées permettraient de créer de l’emploi. Les mettre à la poubelle représente donc un énorme gâchis matériel ET humain. 

📌 À retenir

En France, 10 à 20% des appareils jetés chaque année sont encore en état de marche — toujours selon l’ONU…. ce qui représente entre 1.2 à 2.4 millions d’appareils. Un vrai gâchis ! 

Redonner une seconde vie aux déchets : un concept véritablement vertueux

On prend le bon côté du neuf (la performance, la fiabilité, les garanties), on jette les mauvais (le coût à l’achat, l’impact environnemental), et hop : on obtient un produit reconditionné tout beau, à l’excellent rapport qualité-prix et à l’empreinte carbone toute légère ! Que demander de plus ? 

En prime, opter pour le reconditionné permet de faire de grandes économies - car dans le rayon électronique/électrique, la décote est assez importante sur les produits d’occasion ! 

💡 Le saviez-vous ?

L’État vous file un petit coup de pouce quand vous optez pour le reconditionné ! Vous pourrez bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 45€ en déposant un appareil électrique ou électronique chez un réparateur labellisé Qualirépar. 

Quelle différence entre un produit d’occasion et un produit reconditionné ? 

Comme son nom l’indique, un appareil “reconditionné” a été remis en état dans le but de pouvoir servir une nouvelle fois. À ce titre, il a été testé sur toutes ses fonctionnalités, son circuit électrique a été examiné... Lorsque vous achetez un produit électronique/électrique reconditionné, vous pouvez donc être sûr(e) qu’il est opérationnel. 

À l’inverse, un produit "d’occasion" ou "de seconde main" est vendu “dans son jus”, soit tel quel. Accepter ses petits défauts fait partie du jeu !

💡 Bon à savoir

Si les performances d’un appareil reconditionné sont dignes d’un produit neuf, son apparence peut varier. C’est pourquoi les produits reconditionnés sont souvent catégorisés selon plusieurs grades (“comme neuf”, “très bon état”, “bon état”, “état correct”...). 

Les avantages du reconditionné, résumés 👍 :
 

  • Un produit reconditionné coûte 30 à 70% moins cher qu’un produit neuf — c’est en tout cas la promesse de la célèbre marketplace Back Market. 
  • Prolonger l’usage d’un produit existant permet d’éviter de créer de nouveaux déchets qui pollueront un jour, à un moment donné, la planète.

    Selon Back Market, un smartphone reconditionné émet en moyenne 91,6 % d’émissions carbone en moins que la fabrication d’un modèle neuf... Même si le fait de reconditionner un appareil requiert de l’énergie, cette démarche consommera toujours moins d’eau et de matières premières qu’un produit neuf !  
  • Même reconditionnés, les produits sont toujours contrôlés et garantis : on ne peut pas vendre tout et n’importe quoi sous l’appellation “reconditionné” ! Vous pouvez donc vous offrir le produit reconditionné de votre choix l’esprit tranquille : il vous offrira autant de sécurité qu’un produit neuf.


Quelques sites où acheter du reconditionné

  • Back Market
  • Rakuten
  • Rue du Commerce
  • Fnac 2nde vie
  • Darty Occasion
  • Certideal
  • SMAAART
  • Electro Dépôt
  • AsGoodAsNew
  • ReBuy

Ça compte ou pas : acheter reconditionné plutôt que neuf, en résumé 

On l’aura compris : opter pour des appareils reconditionnés, c’est une démarche qui fait du bien à votre monnaie et à la planète ! Doublement vertueux, il faut dire qu’un produit reconditionné permet d’une part d’éviter de produire de nouveaux objets couteux en ressources naturelles…. mais aussi de ne pas détruire un objet au fort potentiel polluant, en lui donnant une seconde vie.

Rappelons enfin que le must du must, c’est quand même de garder ses appareils électriques le plus longtemps possible, en opérant des achats réfléchis, qui privilégient les matériaux durables et de qualité — et sont dotés d’un bon indice de réparabilité.

Vivez l’aventure Pimpant à nos côtés !

Suivez-nous sur Instagram @pimpant.com
#QUEDUBON

Abonnez-vous à notre newsletter !

10% offerts sur votre 1ère commande !
Découvrez les coulisses, les nouveautés, apprenez-en plus sur la préservation de la planète et de ses habitants.
Inscription validée !
Oups ! Il doit y avoir une erreur dans votre adresse e-mail.