Faire pousser légumes dans l’eau avec des restes grâce à la multiplication végétative

Planète
Temps de lecture :
3 minutes
21/2/22
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

Manger cinq fruits et légumes par jour. On connait tous la chanson ! Cette phrase, si galvaudée, finit même par perdre tout son sens. Pourtant, manger de bons fruits et légumes locaux et de saison, c’est le premier réflexe à adopter pour prendre soin de sa santé ☝️

Dans un article précédent, on vous expliquait que les fruits et légumes regorgeaient de nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme (vitamines, fibres, antioxydants, etc). Aujourd’hui, on va encore plus loin, en vous proposant de vous initier au jardinage ! 

Que les personnes 100% urbaines et néophytes se rassurent : faire pousser des légumes dans l’eau avec des restes, c’est donné à tout le monde - que l’on possède un jardin ou non ! 

Dans cet article, on vous dit tout sur cette démarche zéro déchet 👇. 

Faire pousser ses légumes dans l’eau, c’est possible grâce à la multiplication végétative

La multiplication végétaquoi ? On vous explique !

👉 La “multiplication végétative”, c’est une reproduction végétale non sexuée. Autrement dit, elle n’implique ni pollinisation ni fécondation. Mais alors, elle se fait comment, la reproduction ? 

Avec un petit morceau de plante, tout simplement ! Il peut s’agir d’une tige, d’un bourgeon, d’une feuille… 

Autrement dit, certaines plantes sont capables de se multiplier sans besoin de personne d’autre - c’est quand même la classe 😎. Et en prime, la progéniture garde intégralement le matériel génétique de la plante mère ! 

Cerise sur le gâteau ? La reproduction végétative fonctionne avec beaucoup de plantes ! Et notamment…. les fruits et légumes, bien deviné ! 

Le recyclage alimentaire : l’art de faire pousser des légumes de ses déchets

Vous avez déjà remarqué la quantité de déchets qu’on génère quand on cuisine des légumes ? Bon, c’est super pour la santé, certes… mais ces déchets sont souvent perdus - sauf s’ils sont mis dans un compost, of course

Ouais enfin, composter, c’est pas évident, quand on vit dans un appartement”, vous pourriez répliquer - à juste titre !

C’est là que le concept de multiplication végétative va vous intéresser. Ce type de reproduction permet de faire pousser des fruits et légumes à partir de leurs restes (et ce, avec ou sans terre !). Pratique, quand on ne dispose pas de jardin - car avec la multiplication végétative, on peut recycler des restes alimentaires, même en intérieur !

🙌  Rien de plus facile que de faire pousser des légumes pour obtenir un sentiment de fierté et d’accomplissement. Eh oui : quoi de plus satisfaisant que de faire pousser ses légumes soi-même ? 

Pourquoi opter pour le recyclage de ses légumes ? 

Avec la reproduction végétative, le jardinage, c’est easy peasy lemon squeezy, comme on dit ! Bref, c’est fastoche. 

D’abord, ça ne demande aucune expertise - pas même du matériel de jardinage !

Tout ce que vous avez à faire, c’est 👇 : 

  • Récupérer les pieds de vos légumes quand vous les cuisinez (il peut s’agir de salade, de poireaux, de céleri, etc.). 
  • De tremper chacun des pieds dans un verre d’eau (pas très rempli, seuls deux centimètres peuvent suffire). 
  • De laisser le temps faire son œuvre ! Quand vous voyez que vos légumes commencent à pousser, rempotez-les dans de la terre. Ensuite, y a plus qu’à laisser la nature faire son travail, et à déguster le moment venu 🤩.

Vous l'aurez compris, ce mécanisme peut marcher à l’infini - il demande simplement de s’armer de patience 🧘🏽. 

Schéma comment faire la multiplication végétative

Vous aimeriez sensibiliser vos petits mousses aux joies du recyclage alimentaire ? Belle initiative ! Il existe aujourd’hui de nombreux ateliers pédagogiques que l’on peut réaliser avec ses enfants pour les initier à la reproduction des plantes. Le site Wecandoo propose par exemple un atelier dédié aux techniques de bouture de plantes d’intérieur. 

Au programme de ces ateliers ? 

  • Un focus sur le cycle de vie des plantes, des graines, etc. 
  • Un point sur les différents types de multiplication qui existent
  • La réalisation d’une bouture
  • Etc !


Faire pousser légumes dans l’eau : lesquels ?

Comme mentionné plus haut, des légumes variés peuvent être reproductibles à l’infini grâce à la multiplication végétative. En revanche, selon les légumes, cette démarche est plus ou moins facile.

👉 Les légumes les plus simples à faire pousser sont la laitue, l’oignon, le poireau, le céleri, l’ail et le basilic (ainsi que toutes les plantes aromatiques, plus globalement). 

Autres fruits et légumes qui peuvent repousser tous seuls à l’infini : le fenouil, l’échalote, le gingembre, l’ananas, les pommes de terre et patates douces, les carottes, les navets… et même les champignons de Paris !

Faire pousser légumes dans l'eau avec des restes, en conclusion

Dans la catégorie “Astuce anti-gaspi et zéro déchet absolument merveilleuse”, on nomme la multiplication végétative ! Recréer des fruits et légumes en donnant une seconde vie à leurs restes, c’est tout de même génial, non ? 

De nombreuses espèces végétales sont reproductibles à l’infini, seulement avec un peu d’eau et d’amour ! C’est ça, la magie de la Nature - et elle est décuplée quand l’Homme exploite tout son potentiel correctement 🚀.

Pour aller plus loin :

Vivez l’aventure Pimpant à nos côtés !

Suivez-nous sur Instagram @pimpant.com
#QUEDUBON

Abonnez-vous à notre newsletter !

10% offerts sur votre 1ère commande !
Découvrez les coulisses, les nouveautés, apprenez-en plus sur la préservation de la planète et de ses habitants.
Inscription validée !
Oups ! Il doit y avoir une erreur dans votre adresse e-mail.