Vols intérieurs en France lorsqu'un trajet de moins de 2 h 30 en train est possible ? TERMINADO !

Planète
Temps de lecture :
7 minutes
25/1/23
Toi aussi t'as envie de changer le monde sans sacrifier ton plaisir ? Rejoins Juliette pour supprimer le plastique à usage unique de nos maisons !

En France, les vols intérieurs sont supprimés quand un trajet de moins de 2 h 30 en train peut les remplacer ! Cette décision de la Commission Européenne a pris effet le 2 décembre 2022 et le but est de réduire les émissions de CO2 et donc l’effet de serre. Nous sommes le premier pays européen à prendre une telle mesure. Cocorico ! 

La nouvelle est tombée le 2 décembre 2022 : la Commission Européenne valide le projet de la Loi Climat et Résilience, qui vise à ancrer l’écologie dans la vie des citoyens français, en supprimant les vols intérieurs en France lorsqu’une alternative en train de moins de 2 h 30 existe. ✈️ Alléluia !!

Alors, concrètement, qu’est-ce-que cette décision implique ? Quels vols vont être interdits en France ? Quelles compagnies sont concernées ? En quoi les avions sont-ils polluants ? Quelle alternative à l’avion pour les courts trajets ? Réponse à tout ça, juste en dessous ! 🙂

C’est quoi le hic avec l’avion ? 🧐

Le hic principal avec l’avion, c’est qu’il pollue et pas qu’un peu ! Il est même élu champion dans la catégorie “transport qui émet le plus de gaz à effet de serre” (et ça, chaque année). 🏆

💡 Les gaz à effet de serre agissent comme une grosse couette autour de la Terre. Plus ils s’accumulent dans l’atmosphère, plus ils la réchauffent. Ils empêchent les rayons qu’envoie le Soleil de repartir dans l’espace. Le hic, c'est que chaque année, on en émet de plus en plus !

Si on en croit la base carbone de l’ADEME, l’avion pulvérise les compteurs d’émission de CO2 par km par passager : 

✈️ pour un court courrier, l’avion émet 0,258 kg de CO2 par passager par km

✈️ pour un moyen courrier, l’avion émet 0,187 kg de CO2 par passager par km

✈️ pour un long courrier, l’avion émet 0,152 kg de CO2 par passager par km

Ce qui équivaut, par exemple à : 

 ✈️ 0,341 t de CO2 par personne pour un aller/retour Paris - Marseille (contre 0,002596 en TGV)

✈️ 2,183 t de CO2 par personne pour un aller/retour Paris - New York (aïe, budget CO2 cramé !)

✈️ 4,048 t de CO2 par personne pour un aller/retour Paris - Bali (2 ans de budget CO2 !)

Autrement dit, un vol intérieur en France aller-retour grignoterait déjà 1/4 de votre budget carbone. En rajoutant votre vie quotidienne (achats, déplacements au travail ou pour les vacances, alimentation... l'avion prend beaucoup de place !)

Infographie impact vol en avion sur l'empreinte carbone

Le bilan des Émissions gazeuses liées au trafic aérien en France en 2019 appuie également les données de l’ADEME : “le secteur aérien représente respectivement 14,9% des émissions des transports et 6,4% du total des émissions de CO2 de la France”.

Ce rejet de dioxyde de carbone, un des principaux gaz à effet de serre, est problématique pour la planète puisque plus nous émettons de CO2, plus notre empreinte carbone augmente, plus le réchauffement climatique s’aggrave… ☹️ Et, aujourd’hui, nul ne peut ignorer les effets du réchauffement climatique sur la planète : chaleurs infernales en été, pluies torrentielles et inondations, réchauffement des océans, pénuries alimentaires, perte de la biodiversité, sécheresses importantes, etc.

Pourtant, pour limiter nos émissions de GES et réussir à atteindre le Graal des 2t de CO2/an/personne, il suffit de faire quelques efforts ! 💪🏼 

Regardons les chiffres du rapport 2022 du Ministère de la Transition Écologique : En 2021, l’empreinte carbone d’un Français en équivalent CO₂ par an est égale à 9,5 tonnes ! Ça inclut tous les gaz à effet de serre émis (CO₂, méthane, azote…). L’empreinte comprend les importations de nos produits de consommation, la production de nos produits en France, les émissions lorsqu’on utilise ces produits, notre quotidien (transport, alimentation, numérique, énergie à la maison…).

source : Ministère de la Transition Écologique, "Chiffres clés du climat France, Europe et Monde", 2022

Parmi les points sur lesquels nous pouvons travailler : nos modes de transports et plus particulièrement le fait de prendre ou non l’avion ! Bien sûr, il ne s’agit pas là d’arrêter de voyager ou de se déplacer, mais de faire des choix plus responsables. 😇 Par exemple, pourquoi prendre l’avion si le trajet peut être fait en train ?

👉🏼 En effet, si on utilise le simulateur de l’ADEME qui permet de calculer l’empreinte carbone des différents moyens de transport, on se rend bien compte que les petits trajets en avion sont bien plus polluants que ceux en train. Ci-dessous, l’exemple avec le trajet Paris-Bordeaux : 

Le problème ? Même si l’avion est le mode de transport le moins utilisé (90% de la population mondiale n’a jamais pris l’avion), il reste le plus polluant. Au final, tout le monde boit la tasse… ☹️

Même si on améliore les avions ? À l’horizon, l’effet rebond !

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler d’avions à hydrogène et du fait que l’hydrogène est le carburant du futur ! Dans les faits, ce n’est pas faux puisque l’hydrogène ne rejette pas de CO2 lors de sa combustion, seulement de l’eau. Le souci, c’est qu’aujourd'hui ce carburant s’obtient surtout grâce à des énergies non renouvelables comme le pétrole ou le charbon, qui pour rappel polluent beaucoup lors de leur extraction et de leur transformation. Le problème n’est pas donc pas vraiment réglé, juste déplacé ! 😅

À ça s’ajoute le fait que les compagnies aériennes feront des économies sur l’achat de kérosène et pourront ainsi proposer des vols à prix cassés. Vous voyez où on veut en venir ? 

Baisse des prix = hausse de la demande = plus de vols proposés = explosion d’émission de CO2 = problème pas du tout réglé, mais aggravé !

Améliorer les avions en imaginant des carburants plus verts n’est donc pas la bonne solution. ⛔️

👉🏼 Tout ça, on vous en parle plus en détail dans notre article sur l’effet rebond !

Une décision favorable pour le climat qui devra s’accompagner d’efforts côté train ! 🚞

Supprimer les vols intérieurs, lorsqu’un voyage en train de moins de 2 h 30 est possible, est une très bonne idée ! Mais dans les faits, ça donne quoi exactement ?

👉🏼 L’interdiction des vols intérieurs s’applique pour le moment à trois liaisons : Paris-Orly vers Bordeaux, Nantes et Lyon.

👉🏼 L’interdiction s’applique à toutes les compagnies aériennes opérant en France.

👉🏼 Les autres lignes de vols intérieurs sont maintenues tant que des trajets de moins de 2 h 30 en train ne sont pas mis en place ou que des trains plus fréquents ne sont pas disponibles (les liaisons Paris-Charles de Gaulle vers Bordeaux et Nantes sont donc maintenues, tout comme celle vers Rennes et Lyon, et Lyon vers Marseille).

Pour que tous les vols intérieurs soient interdits sur le territoire français, le réseau ferroviaire doit donc se déployer rapidement, mais aussi se rendre plus accessible et plus confortable. 😊 En effet, les trains ne sont pas tous de première jeunesse ! Certains sont très inconfortables ou ne répondent tout simplement plus aux besoins des utilisateurs (toilettes non disponibles sur des longs trajets, prises inexistantes pour charger les appareils électroniques, nombre de places pas assez élevées, etc.).

Pour simplifier l’utilisation du train, des lignes plus directes seraient aussi une belle initiative ! En effet, passer par Paris pour effectuer un changement de train n’est pas toujours très perspicace… 😌 De plus, les prix des billets ne sont pas toujours intéressants si l’on ne dispose pas de tarif réduit (jeune, personne en situation de handicap, abonnement, % pris en charge par l’entreprise, etc.).

Enfin, le réseau ferroviaire français n’est pas le mieux entretenu d’Europe ! Effectivement, les 27 000 km de rails sont loin d’être en bon état partout... Les petites lignes comme les grandes lignes sont touchées, ce qui entraîne des temps de trajet plus longs, la fermeture de certaines lignes, mais aussi le report des voyageurs vers des modes de transports plus sûrs. 

L’État ayant conscience des efforts à apporter, a pris la décision d’investir 3 milliards d’euros en plus par an dans son réseau ferroviaire. 💶 Nous sommes bien loin des 19 milliards d’euros en Italie, mais c’est déjà un premier pas !

Suppression des vols intérieurs en France, en résumé ✈️

Bien que peu de vols intérieurs soient supprimés pour le moment, cette mesure est un premier pas important vers la réduction des émissions de CO2. 🌍 Pour rappel, si on veut atteindre la neutralité carbone d'ici à 2050, il est important de fortement diminuer nos émissions de CO2. Pour que le monde reste viable, nous devons donc réussir à atteindre 2t de CO2/an/personne !

Pour que plus de vols intérieurs soient supprimés grâce à cette loi, il est important que l’État investisse de l’argent dans le réseau ferroviaire français afin de restaurer des lignes, d’en construire de nouvelles, de renouveler et d’entretenir les trains. 🚞 En tout cas, c’est une belle avancée pour notre pays, mais aussi pour le continent européen puisque nous sommes les premiers à interdire certains vols intérieurs ! 🇫🇷

Mini Jeux de Noël

[E-book] Découvrez pas à pas le recyclage du plastique avec vos enfants !

Recevez gratuitement la Recyclopédie dans votre boîte mail. Un e-book de 25 pages dédié au recyclage, de votre poubelle jaune jusqu'à la seconde vie de nos déchets. Découvrez une information simplifiée et illustrée, mettez en pratique vos connaissances lors de quiz et d'activités à réaliser avec vos enfants.
Prénom :
Email :
Merci ! Inscription bien reçue !
Oups ! L'adresse semble incorrecte.

Vivez l’aventure Pimpant à nos côtés !

Suivez-nous sur Instagram @pimpant.com
#QUEDUBON

Abonnez-vous à notre newsletter !

10% offerts sur votre 1ère commande !
Découvrez les coulisses, les nouveautés, apprenez-en plus sur la préservation de la planète et de ses habitants.
Inscription validée !
Oups ! Il doit y avoir une erreur dans votre adresse e-mail.